Babyboom
Bébé

Une bonne croissance et une flore intestinale solide, comment soutenir Bébé ?

5 min
Santé bébé, Alimentation
Bébé

Une bonne croissance et une flore intestinale solide, comment soutenir Bébé ?

5 min
Éveil, Santé
Pendant sa période de croissance, Bébé peut avoir besoin d’un coup de pouce pour soutenir son système immunitaire et le bon développement de ses os. Un complément en vitamine D y contribue.

L’allaitement maternel et une alimentation équilibrée permettent de combler l’ensemble des besoins de Bébé. Il est cependant recommandé d’apporter un complément de certains éléments indispensables à son développement, comme la vitamine D. Aussi, des facteurs, tels qu’un changement d’alimentation ou une prise d’antibiotiques, peuvent venir perturber le bon fonctionnement ou l’équilibre de son système digestif encore fragile. Ce sont tant de situations qui risquent d’altérer l’immunité naturelle de Bébé ou de le mettre dans l’inconfort. 

La vitamine D soutient l’immunité et le développement des os

En Belgique, l’apport en vitamine D au sein de la population est insuffisant et Bébé n’échappe bien entendu pas à la règle.

La vitamine D est nécessaire à la croissance normale des os, et contribue au fonctionnement normal du système immunitaire chez les enfants.

Où trouve-t-on la vitamine D ?

Parmi les sources naturelles de vitamines D, il y a l’alimentation. Certains aliments, comme les poissons gras ou le jaune d’œuf en contiennent en petite quantité, mais ceux-ci n’entreront que petit à petit dans l’alimentation du jeune enfant et ne couvrent pas 100% des besoins.

L’exposition de la peau au soleil permet également au corps de synthétiser la vitamine D. Cependant, il n’est pas recommandé d’exposer les tout petits au soleil sans protection, telle que des vêtements ou une bonne crème solaire adaptée aux bébés. 

Un complément en vitamine D est recommandé

Faute de pouvoir exposer bébé au soleil, on compte dès lors sur l’alimentation pour apporter à Bébé son capital de vitamine D. 

Un complément de vitamine D est donc recommandé tout au long de sa vie, quelle que soit l’alimentation du nourrisson ou de l’enfant.

Le Conseil Supérieur de la Santé belge recommande un apport en vitamine D de 10 µg (400UI) par jour jusque l’âge de 6 ans et l’augmente par la suite.

Quel type de complément en vitamine D proposer à Bébé ? 

Comme les suppléments pour adultes sont beaucoup trop concentrés, les bébés devraient se voir offrir chaque jour un supplément de vitamine D spécialement conçu pour eux, et ce, dès la naissance. L’idéal est d’opter pour un supplément sans arôme qui ne contient ni sucre ni additifs. En cas d’intolérance au gluten ou au lactose, on vérifiera avec attention que le complément en vitamine D proposé à bébé n’en contient pas.

Une présentation en gouttes, facilement dosable, convient parfaitement aux bébés, même lorsqu’ils sont allaités. Il suffit dans ce cas de mettre les gouttes sur le sein de maman ou sur la langue de Bébé. 

SOS constipation

Au-delà des compléments alimentaires, comme la vitamine D, le lait maternel ou une alimentation variée et équilibrée restent la base. Cependant le nourrisson peut être sujet à la constipation en raison de l’immaturité de son système digestif ou d’une colonisation intestinale retardée, à la suite d’une césarienne par exemple, ou d’un changement dans l’alimentation, comme le passage de l’alimentation au biberon après l’allaitement maternel ou le début de la diversification alimentaire. Dans ce cas, une adaptation du régime alimentaire contribuera à ramollir les selles. 

Rétablir la flore de bébé lorsqu’elle est perturbée

Aussi, certains facteurs peuvent fragiliser la flore intestinale du nourrisson, tels qu’une naissance prématurée, une césarienne, un terrain atopique, une prise d’anti-acides ou d’antibiotiques.

Durant la prise d’antibiotiques ou en cas d’épisode de gastro-entérite ou de diarrhée, il est important de rétablir l’équilibre du microbiote intestinal. 

Demander conseil à son pédiatre ou à son pharmacien

Pour une bonne croissance, adopter une alimentation équilibrée et un mode de vie sain est capital.

Nestlé, marque pionnière dans l’innovation de l’alimentation infantile depuis plus de 150 ans, propose NANCARE : une gamme de compléments alimentaires pour aider à prendre soin des petits. 

  • NANCARE Vitamin D un complément de vitamine D sans sucre, sans arôme ni additifs qui ne contient que 2 ingrédients : de la vitamine D et de l’huile de tournesol. Spécifiquement développé pour les bébés et jeunes enfants, NANCARE Vitamin D contient la quantité de vitamine D recommandée pour un bon développement des os de votre Bébé ainsi que pour soutenir son immunité. Deux petites gouttes par jour suffisent, mais le nombre de gouttes peut être adapté sur avis de votre professionnel de la santé.
  • NANCARE Fibers, un supplément en fibres GOS/FOS unique sur le marché.
  • NANCARE Flora-Support, un supplément de L.Rhamnosus + HMO (dès 1 an).

Les produits NANCARE sont faciles à consommer, ne contiennent pas de sucres ajoutés (saccharose) ni d’arôme, ni d’additifs et peuvent être proposés à Bébé dès sa naissance, à l’exception de Flora Support, dès 1 an. 

Demandez conseil à votre pédiatre ou à votre pharmacien qui vous aidera à choisir un complément pédiatrique adapté à votre Bébé. 

Cet article est écrit en partenariat avec Nestlé Baby&Me.

Matériel éducationnel destiné aux parents. Avis important : La meilleure façon de nourrir un bébé est de l’allaiter au sein car le lait maternel offre un régime idéalement équilibré, qu’il protège le bébé contre les maladies et a de nombreux autres bénéfices tant pour le bébé que pour la maman. Nous vous recommandons de demander conseil auprès de votre médecin, ou de votre consultation pour nourrissons, lorsque vous déciderez de la manière de nourrir votre bébé. Les mères devraient également recevoir des conseils sur la préparation et le maintien de la lactation. Si vous choisissez d’allaiter, il est important de manger sain et équilibré. Le lait infantile est destiné à remplacer le lait maternel lorsque les mères choisissent de ne pas allaiter ou si, pour une autre raison, elles ne peuvent le faire. La décision de ne pas allaiter ou d’introduire partiellement les biberons de lait infantile, diminuera la production de lait maternel. Si pour quelque raison, vous choisissez de ne pas allaiter, rappelez-vous qu’il vous sera difficile de revenir sur votre décision. L’utilisation de lait infantile a également des implications sociales et financières devant être prises en considération. Les biberons de laits infantiles doivent toujours être préparés, utilisés et conservés tel qu’indiqué sur l’emballage, afin d’éviter tout risque pour la santé de bébé. Avec les compliments de NESTLÉ. 

A découvrir sur notre shop !
Bambix
Drink de croissance Riz 1-3 ans 6x1L
13.50
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Bambix
Drink de croissance Riz 1-3 ans 6x1L
13.50
Acheter
Babyboom
Colis cadeaux naissance - Nederlands
0.00
Acheter
Bambix
Lait de croissance nature 1+
12.30
Acheter
Et encore plus de ...
Santé bébéAlimentation