Babyboom
Bébé

Régime alimentaire infantile : et s'il refuse la viande ?

4 min
Alimentation
Bébé

Régime alimentaire infantile : et s'il refuse la viande ?

4 min
Éveil, Santé
La situation se présente de plus en plus souvent;: certains enfants refusent de manger de la viande. Que cela soit pour imiter papa, maman, quelqu’un vu à la télé, ou encore que cela soit pour ne pas faire mal aux animaux, la situation est la même. Notre progéniture a le droit de faire des choix, et celui-ci n’est pas exclu;!

C’est un phénomène de plus en plus répandu : certains enfants ne veulent plus manger de viande. L’exemple peut venir d’un parent, d’un voisin, d’une personne vue dans les médias, … Mais parfois, cette idée – que certains trouvent saugrenue – sort simplement d’un questionnement de conscience chez l’enfant qui, tout d’un coup, ne voit pas pourquoi il devrait faire mal aux animaux et les manger.  Au final, peu importe la situation, si vous êtes dans le cas : pas de panique ! Le végétarisme est loin d’être une pathologie.

Même s’il a longtemps été stigmatisé, et s’il est seulement de plus en plus accepté par la société de nos jours, le végétarisme est une option valable pour les enfants. Avec le temps, les spécialistes et professionnels de la santé ont désormais un discours beaucoup modéré et positif sur le sujet. De nombreuses études concernant les enfants et le végétarisme sont menées, et même l’American Dietetic Association (ADA), l’organisation la plus influente du monde dans le domaine de l’alimentation, considère que le végétarisme bien agencé convient aux individus, quel que soit leur âge.

« Les alimentions végétarienne et végétalienne bien planifiées sont appropriées à tous les stades de la vie, y compris la grossesse, l’allaitement, la petite enfance, l’enfance, l’adolescence, et pour les athlètes. Planifiées de façon adéquate, elles satisfont les besoins nutritionnels des bébés, des enfants et des adolescents, et contribuent à une croissance normale. », explique-t-elle dans son dernier rapport de 2016. Aucun risque donc si notre enfant décide tout d’un coup de ne plus suivre son régime alimentaire habituel !

Voici 7 conseils afin de mieux gérer cette demande … 

  • Dialoguez avec votre enfant

Première étape pour mieux rebondir : discuter. Il est question ici de savoir ce que votre enfant a exactement en tête. Est-ce une passade, un effet de mode, le fruit d’une réelle réflexion ? Dans la plupart des cas, l’enfant reviendra très certainement à son régime alimentaire habituel. Mais et si cela était fait pour durer ? Il faut comprendre votre enfant tout autant que lui va devoir comprendre la situation.

  • Informez-vous / Informez-le

Après vous être assuré que vous comprenez les réticences de votre enfant, renseignez-vous sur le sujet ! Que cela soit en ligne ou sur papier, les renseignements sur le végétarisme ne manquent pas. Il faut donc être certain que vous avez bien en tête tous les tenants et aboutissants, avant de pouvoir prétendre informer votre enfant … Car lui aussi, va avoir besoin d’informations !

  • Adaptez-vous à son âge

Évidemment, chaque situation est différente. Même s’il est intéressant d’expliquer la situation complète à son enfant, on doute encore de l’utilité d’expliquer à un enfant de 4 ans que les bonbons, ça contient de la viande. Certes, il faut qu’il soit au courant, mais n’oubliez pas non plus que chaque enfant a une maturité différente, et que certains auront plus de mal que d’autres à comprendre pourquoi si on ne mange pas de steak, on évite les bonbons aussi.

  • Soyez flexible

Et justement à ce sujet : pas besoin de forcer l’enfant ! Ne le forcez pas à manger de la viande, mais ne le forcez pas à l’éviter non plus. Car s’il est capable de comprendre pourquoi il a envie d’arrêter, cela fonctionne aussi dans le sens inverse. N’interdisez donc pas soudainement les bonbons au petit, qui risquerait de ne pas comprendre. Tout est question de compromis, et ses choix se confirmeront avec le temps – que cela soit dans un sens ou dans l’autre. L’enfant doit être mis au courant de ce qu’il fait et mange, mais ne doit pas se sentir emprisonner par quelque chose qu’il aurait fait ou par une décision qu’il aurait prise auparavant.

  • Ne tombez pas dans le jugement

En accord avec le fait que votre enfant ne doit pas se sentir coincé, il y a également l’idée selon laquelle votre enfant ne doit pas se sentir jugé. Le choix d’abandonner la viande est un choix tout à fait respectable. Tout comme à l’inverse, le choix de vouloir y regoûter l’est également. Votre propre régime alimentaire et vos propres convictions ne doivent pas embarrasser ses choix. Votre rôle de guide ne doit pas se transformer en rôle de bourreau.

  • Trouvez un médecin compréhensif

Afin d’être entouré au mieux, le choix du médecin qui va suivre votre enfant est important. En effet, bon nombre de médecins sont encore anti-végétarisme ! Pour le bien-être et la santé de l’enfant, il est cependant plus important d’être face à un professionnel qui accepte le dialogue … Soyez donc vigilent, même certains experts ne sont pas à la page, ou n’arrivent pas à faire la différence avec leurs propres a -priori.

  • Soyez prudents avec le végétalisme

Plus radical que le végétarisme, certains régimes imposent des restrictions alimentaires plus importantes. Encore une fois, cela n’est pas un souci ni une source de panique : certains enfants vivent très bien leur vie « vegan ». La seule chose à savoir est juste que, qui dit restrictions alimentaires plus importantes dit risques de carences. Veillez donc simplement à suivre plus attentivement la démarche de votre enfant, et à le faire suivre par un professionnel, afin d’éviter toute déviance !

A découvrir sur notre shop !
Bambix
Drink de croissance Riz 1-3 ans 6x1L
14.99
Acheter
A découvrir sur notre shop !
Bambix
Drink de croissance Riz 1-3 ans 6x1L
14.99
Acheter
MAM
Tire-lait 2 en 1 électrique et manuel
159.99
Acheter
67%
Good Gout
Artichauts panais pâtes parmesan
2.98
Acheter
Et encore plus de ...
Alimentation